La Famille Souris en quête d’espace

Kazuo Iwamura, Une nouvelle maison pour la famille Souris, 1984, dos des pages de couverture.

Pour amorcer une étude sur les représentations de l’espace et les relations que les personnages de l’auteur/illustrateur japonais Kazuo Iwamura tissent avec le territoire qu’ils habitent, je voudrais partir de la double page 10-11 du premier album de la série consacrée à la famille Souris : les quatorze souris ont été obligées de fuir leur habitation d’origine et traversent alors un sous-bois. Kazuo Iwamura les représente dans un espace qu’ils ne connaissent pas, qui leur est donc étranger et qui peut leur être hostile. La belette, qui fait figure de danger potentiel pour les rongeurs, est très nettement identifiableen haut de la page à gauche. La famille Souris se devine à peine, au bas de la page de droite : leur pelage gris se confond avec la couleur des arbustes et du sol, leurs effets avec la couleur des feuilles et des baies. La famille fait corps avec la nature, avec le milieu pour reprendre une terminologie plus géographique.

Article publié dans la revue en ligne Strenae, n°3, février 2012.


Christophe Meunier

Docteur en géographie / ENS-LSH de Lyon / UMR 5600 Environnement, Ville et Société / EA 6301 - Laoratoire InTRu / ESPé Centre Val de Loire - Université d'Orléans

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *