Les territoires de l'album Site

Peter Sis, imagier des espaces et du temps

-[…] notre illustrateur serait peut-être tenté de réconcilier les mondes opposés, […] il aime les choses encloses, parfaites… – Il dessine pour les enfants, n’est-ce pas… Autant délimiter ce qui doit l’être ; penser, n’est-ce pas aussi cela ? – Vous avez raison. Mais beaucoup d’adultes sont aujourd’hui des enfants. – Peter Sis est, si j’ose...

Le récit spatiogène : sur les traces des géographes d’Orbae

Dans l’Athènes d’aujourd’hui, les transports en commun s’appellent metaphorai. Pour aller au travail ou rentrer à la maison, on prend une « métaphore » – un bus ou un train. Les récits pourraient également porter ce beau nom : chaque jour, ils traversent et ils organisent des lieux ; ils les sélectionnent et les relient ensemble ; ils en...

La géographie des espaces domestiques dans les albums pour enfants

     Comme le faisait remarquer Jean-François Staszak[1] dans un article déjà ancien : « la géographie ne s’est guère intéressée à l’espace domestique. La rareté des travaux dédiés à la vie privée et à l’espace domestique contraste avec l’abondance de la littérature consacrée à la vie sociale et à l’espace public. Pourtant, les sciences sociales...

La forêt dans les albums pour enfants

            La forêt est un espace très présent dans la littérature pour enfants et en particulier dans les contes et les albums. En tant qu’espace de l’abandon, elle semble très proche de la montagne dans ses représentations mentales et y est très souvent associée. Dans les albums qui constituent notre mini-corpus, nous pouvons distinguer...

La montagne dans les albums pour enfants : de l’indomptable au territorialisé

          La montagne passe pour être un espace rural par excellence, cristallisant autour de sa perception un grand nombre de représentations liées aux espaces ruraux en général. Selon Jean-Paul Bozonnet[1] (1977), « la montagne, telle qu’on la perçoit est une fabrication de l’esprit, un mythe ». Les représentations « mythiques » de la montagne,...

Mon voyage dans la maison de Florie Saint-Val

  Florie Saint-Val, Mon voyage dans la maison, Paris : MeMo, 2011 [46p.] ISBN 978-2-35289-125-3 (16€)         Florie Saint-Val est une jeune graphiste, auteure d’albums pour enfants[1], diplômée de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris en 2007. D’après le site des éditions MeMo, avec lesquelles elle travaille depuis un an, « ses...

Perception des espaces littoraux dans les albums pour enfants

D’Hyères à Gênes, simplement. Le trajet est court, mais la route délicieuse, le long de ce ruban de côtes à la frange moirée. L’heur de votre compagnie en doublera le charme. Venez ! nous dirons adieu aux brumes de la Seine. Nous oublierons, pour un temps, les lâchetés des hommes, les tristesses des choses […]....

Mamoko, 50 histoires dans la ville : images d’une ville surmoderne

          En octobre 2011, l’éditeur français Didier jeunesse sortait un ouvrage réalisé par deux auteurs/illustrateurs polonais, Aleksandra et Daniel Mizielinski. Mamoko, 50 histoires dans la ville[1], constitue ce que les anglosaxons appellent un seeking book, un livre basé sur des jeux d’observations à l’instar d’Où est Charlie de Martin Handford...

La maison, lieu de trans-spatialité : Devine qui fait quoi ! de Gerda Müller

            L’album Devine qui fait quoi[1] de Gerda Müller est un album un peu particulier dans la mesure où il ne contient aucun texte à l’exception des trois mots de la première page : « Suivons ses traces… ». Gerda Müller est une artiste d’origine néerlandaise, née en 1926. Elle est surtout...

La Famille Souris en quête d’espace

Pour amorcer une étude sur les représentations de l’espace et les relations que les personnages de l’auteur/illustrateur japonais Kazuo Iwamura tissent avec le territoire qu’ils habitent, je voudrais partir de la double page 10-11 du premier album de la série consacrée à la famille Souris : les quatorze souris ont été obligées de fuir leur...

L’album pour enfants comme medium de spatialités

« Les livres pour enfants ne servent pas à introduire leurs lecteurs directement dans le monde des objets, des animaux et des hommes, dans ce qu’on appelle la vie. Bien plutôt, s’il existe quelque chose telle que l’anamnèse platonicienne, elle a lieu chez les enfants, dont le livre d’images concrètes est le paradis. »  Walter Benjamin[1],...

La Souris de Paris d’Anne Lemonnier et Claire de Gastold : perceptions de la ville et de la campagne

Anne LEMONNIER, Claire de GASTOLD, La souris de Paris, Paris : Sarbacane, 2012 [32p.] Sous un pont de Paris, Il est une souris Qui n’a pas de mari Elle n’a pas de nid Et elle est si vilaine Que tout le monde en rit. Elle pleure d’ennui, Et jamais un ami Ne console sa peine....

Les albums à la ferme, entre mutations et traditions agricoles

            Si l’on demande à un groupe d’étudiants préparant le concours de professeur des écoles de dessiner ce que représente pour eux une exploitation agricole, des invariants s’affichent de suite : un ensemble de bâtiments encadrant une cour, entouré par quelques champs de formes géométriques et une grande diversité d’animaux...

The Little House de Virginia Lee Burton, entre réquisitoire contre la décadence urbaine et plaidoirie pour le bonheur rural

  Virginia Lee Burton, The Little House, Boston : Houghton Mifflin, 1942 [41p.]              The Little House, album publié en 1942 par Virginia Lee Burton Demetrios est un ouvrage qui figure dans la liste des cent meilleurs livres pour enfants dressée par la National Education Association en 1999. Il figure...

La campagne, espace interstitiel polyfonctionnel

            Prenons la planche de la double-page 20-21 de l’Histoire de Babar (1931). Babar a appris à conduire et il se déplace en auto dans la campagne. La représentation de la campagne à travers cette double-page est très riche autant que les détails qui apparaissent dans cette illustration verdoyante...