Nicole et les grands ensembles Sous les toits gris, la plage

La revue en ligne Strenae vient de consacrer son numéro 13 au ’68 des enfants’. Le numéro a été dirigé par Sophie Heywood et fait suite à un colloque qui s’est tenu à Tours en octobre 2017.

Ma participation au numéro portait sur l’image des Grands Ensembles dans une série particulière, « Nicole », de Bernadette Després et Andrée Clair. Une version anglaise de cet article a été réalisée, sous le titre : « Nicole and the Tower Blocks ».

Publiée entre 1969 et 1978 par la maison d’édition communiste La Farandole, la série des « Nicole » d’Andrée Clair et Bernadette Després est une série originale dans le paysage des albums pour enfants. C’est la seule publication qui entend donner une image extrêmement positive des Grands Ensembles. Cet article veut chercher à contextualiser cette production dans le paysage éditorial pour la jeunesse en France dans les années 1970 en la mettant en relation avec le discours tenu par les médias et les pouvoirs publics sur ce phénomène bétonné du « modernisme triomphant ». À partir de cet état des lieux, il s’efforcera de montrer ce qui fait l’originalité des récits iconotextuels des Nicole et d’expliciter l’intentionnalité des deux auteures.


Christophe Meunier

Docteur en géographie / ENS-LSH de Lyon / EA 6301 - Laoratoire InTRu / ESPé Centre Val de Loire - Université d'Orléans

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.